vendredi 14 juillet 2017

Tambouille ludique et utile : de l'art d'exploiter le DIY pour les rééducations. #pâtamoler #oobleck #slime


Ceci est une note qui associe mon amour du DIY et du bidouillage en folie avec l'orthophonie, option boîte à outils. 
Trop.
De.
Bonheur
. 
Je la dédicace à Elisa, toi même tu sais, et à Amandine, mes coporthos-bidouilleuses-pros-de-l'oralité. Parce que figure toi qu'aujourd'hui, on va apprendre à bidouiller utile, pour travailler la sensorialité de nos patients chéris ! Et oui ! Et, accessoirement, pour s’entraîner, on va aussi faire le bonheur des monstroplantes, si ça c'est pas d'la boulette quand même ! 


Oobleck, slime et pâtamoler : le trio gagnant de la sensorialité ! 

Pour les zorthos qui passent par ici, je ne vais pas vous faire un dessin : vous savez très bien pourquoi c'est super tip-top-moumoute d'avoir des tas de textures à utiliser avec nos patients adorés pour les désensibiliser, leur faire travailler leur motricité, tout ça... 

Pour les pas-zortho mais qui veulent s'éclater en cuisine avec leurs monstoplantes respectifs, vous aller découvrir 3 recettes pour faire mumuse, dégueulasser la cuisine et patouiller dans la joie et la bonne humeur !
Ready ? GO !

vendredi 7 juillet 2017

#projetcelsius2017 : non, non, je ne suis pas à la bourre... [Mon DU m'a tuer]



  • J'ai à peu près 3 semaines de retard sur ce projet. C'est la misère. Mon DU m'a tuer. 
  • Il a fait chaud. TRÈS chaud. Un épisode caniculaire m'a forcé à utiliser le coloris 1628 avant même la période estivale des grosses chaleurs entamée. Ça promet ! 
  • L'été n'est décidément pas une saison adaptée au tricot, surtout quand tu tricotes une couverture qui repose sur tes jambes pendant que tu enchaînes les rangs... J'ai chaud. 
  • Bon, au moins, elle sera parfaite pour l'hiver prochain, cette couverture, douce, chaude et moelleuse !
  • Faut-il que j'ajoute des marqueurs "série" en plus des mois qui passent ? Juin a été résolument marqué par mon DU la saison 5 d'Orange Is The New Black. Pour juillet, je pense qu'on peut tabler sur House of Cards. Mais en VOSTF, c'est pas facile pour tricoter sans se tromper... 
  • L'été est là, et bien là : les couleurs se révèlent au soleil, je suis fan de ce dégradé qui se dévoile sur ma couverture-météo ! 
Note minimaliste, se you soon ! 


jeudi 6 juillet 2017

DIY express : le snood estival en, 3 coups de ciseaux !


Hop, hop ! C'est reparti pour la note express du jour, en attendant les 14 autres (au moins !) qui essayent de forcer le passage et d'entrer dans la liste des trucs à faire de mon BuJo avant fin décembre...
Aujourd'hui, bidouillage express option recyclage de vieux tee-shirt pour te faire un snood d'été, sans colle ni couture ni... Ni rien en fait, il te faut juste un vieux tee-shirt et une paire de ciseaux.

L'idée n'est pas de moi, j'avais vu passer une image explicative il y a des années, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus... Donc comme des zami-e-s m'ont demandé comment faire pareil, zou, photos, tuto ! 

mercredi 28 juin 2017

Des Tawashis pour tout laver !


Oh mais dites donc, j'attaque présentement la note sur un bidouillage réalisé il y a moins de 9 mois ! Incroyable !



Et on parle de quoi aujourd'hui ? 
De TAWASHI



Tawashi quoi ? 
Punaise ce nom est un appeaux à jeux de mots pourris ou je ne m'y connais pas... (M. et Mme Nétenpanne ont une fille, tout ça² <- blague drûle bonjouuuuuuur ! )

Mais ça existe vraiment !


C'est japonais (avec un nom pareil, tu m'étonnes !) et ça désigne une éponge faite-maison, au tricot, au crochet ou en tissage, pour remplacer les éponges, les fleurs de massage et autres trucs qui servent à récurer la peau ou les gamelles. Ouep. Carrément. 


Bon, évidemment, quand j'ai découvert les tawashis à l'automne dernier, c'était un peu la révélation pour moi. Mais 9 mois plus tard, des tawashis, on en croise à tous les coins de blog donc c'est plus vraiment une nouveauté, mais tant pire, je fais ma note quand même, na ! 

mardi 27 juin 2017

Des dreamcatchers en veux-tu en voilà, période I

Bon, les gens, l'heure est grave.
J'ai des notes qui ont plus d'un an de retard.
Un an !!!
Incroyable.
Mes périodes de bidouillage intensif alternant vitesse grand V avec mes phases de procrastination, on n'est pas rendu, ma brave dame.
Donc on va faire simple, sobre, efficace : des photos, quelques commentaires viteuf, et zou !!!


Et donc, sous tes yeux zhébahis, voici une première série de dreamcatchers (le premier ayant été bidouillé en mars 2016... Ahem !).
Une première série, car oui il y en a eu une deuxième, des attrapes-rêves réalisés au crochet, version mandala comme celui-ci : dreamcatcher pour mini-boy (tuto complet) ou celui-là : dreamcatcher du #3pelotes1crochet8projets (et il y en a d'autres à suivre !). Mais ceux-là, les dreamcatchers "simples", je ne te les avais pas encore présentés. Pire, j'ai même préparé un tuto complet, mais pas moyen de remettre la main sur les photos ! :(


First of all, le dreamcatcher pour Bibou 1er, alors en pleine phase de cauchemars.
Il a choisi ses couleurs, et les doux rêves ont enfin adouci nos nuits (le pouvoir de ces attrapes-rêves faits avec amour est sans limite).

En deuz', l'attrape-rêves pour Pauline-Paillette, qui me l'a échangé contre un très joli dessin ("Stormtrooper de Vitruve", hyper classe !) que j'ai offert à sieur Pacsman pour Noël (oui, oui... Noël 2015. J'étais DÉJÀ en retard).

Et enfin, le 3ème, commande express alerte-pépette-en-détresse, réalisé en speed à la demande de Julie pour sa petite puce : elle a bon goût cette gamine, bleu roi, violet et gris, j'adore !!! Je l'aurais bien gardé pour moi, j'avoue... :p

Voilà, voilà, je vais donc enfin pouvoir passer aux notes concernant les bidouillages de... Oh... Hm... Du printemps 2016 ?
Moui... Et puis après, par effet boule de neige, les notes sur mes réalisations de cet été, je les posterai l'année prochaine, aux alentours d'octobre-novembre ! Youhouuuuuu !!!