dimanche 30 août 2020

Une pointe au crochet avant la fin de l'hiver... dernier ?! *tuto / modèle inside*

WOHPUNAISE CETTE NOTE DATE DE FEVRIER 2019 !!! C'EST PLUS DU RETARD LA, C'EST DE LA FAILLE SPATIO-TEMPORELLE !!!
Mais bon, mieux vaut tard que jamais, tout ça²...

Nous sommes fin février et déjà le soleil brille, du genre où le matin tu dois dégivrer la voiture, mais 2h plus tard tu te retrouves en tee-shirt au soleil.
Le monde va mal.
En plus, je viens de finir un chèche au crochet, et il fait déjà trop chaud pour le porter.
Je suis déception.


Voici donc une note tardive pour te montrer mon magnifique chèche au crochet réalisé (il y a plus d'un an et demi...) grâce au magasin Artlaine à Montauban → https://artlaine.com
J'y ai acheté une jolie pelote, et Sylvie (qui tient la boutique et qui est tout à fait adorable) m'a envoyé le modèle, et voilà !



Le modèle, le voici !
Si tu veux faire le même, fais-toi plaisir, c'est easy et rapide :


lundi 24 août 2020

Mon pull texturé trop cool du confinement !

Et voilà, nous sommes fin août, en plaine canicule, n'est-ce pas le moment idéal pour te parler de tricot et de pull doudou ?
Non ?
Si ! 

Il me restait de la laine de mon gilet doudou bleu canard, et je suis tombée sur ce chouette tuto de La souris aux p'tits doigts :

Purple : le gros pull texturé qui fait son p'tit effet (tuto)


Du coup, comme pendant le confinement, entre une séance de yoga, un temps de méditation et un atelier cuisine avec les monstroplantes, j'avais encore du temps*, hop, je me suis mise au tricot, et assez rapidement : 
 

lundi 1 juin 2020

"Les coeurs imparfaits" de Gaëlle Pingault → concours/troc ! ... *ding!* - WE'VE GOT A WINNER !

#lecture
#partage

Il y a des romans qui font du bien.
Des romans qui secouent.
Des romans qui font rire.
Des romans qui font pleurer.
Des romans qui poussent à réfléchir.
Des romans auxquels on s'attache.
Et il y a quelques rares romans qui sont tout ça à la fois.

"Les cœurs imparfaits" de Gaëlle Pingault, aux éditions Eyrolles, sont de ceux-là. 

Alors oui, Gaëlle est une amie, et quelqu'un de bien.
Donc tu pourras dire que je ne suis pas objective.
N'empêche que, même si j'avais déjà un énorme parti pris pour ce dernier roman de Gaëlle, il m'a plus que plu.

* Parce que les personnages sont vrais et attachants, avec leurs failles et leurs faiblesses ; ras-le-bol des héros parfaits, gentils, bien sous tout rapports : les véritables personnes font comme elles peuvent avec ce qu'elles ont et ce qu'elles sont, et ça fait du bien à lire.

* Parce que les situations sont vraies elles-aussi, et elles résonneront forcément en écho, à un moment ou à un autre, avec notre propre histoire ; Gaëlle explore les notions de résilience, de parentalité, de psychiatrie, de couple, du soin... Et ça finit forcément par toucher là ou ça fait mal, ou en tout cas là où il y avait besoin que ça touche.

* Parce que l'écriture est fluide, naturelle, sans effet de manche mais sans minimalisme excessif non plus : chaque phrase fait mouche, chaque idée est exprimée au bon moment, au bon endroit, sans que le style vienne jamais gêner la lecture.

← A partir du moment où j'ai enfin pu aller le chercher en librairie, j'ai posté les aventures de ce roman dans ma petite vie.
Quelques vignettes de ma lecture, avec l'envie de parler de ce livre dont la sortie, en plein confinement, a mis à mal sa découverte.
Quelques tranches de lecture, pour partager mon entrain et ma joie, et pour donner envie à d'autres de lire ce roman précieux.
Quelques photos du roman de Gaëlle, aux différents endroits où je lai lu, parce qu'au delà de la place qu'il a pris sur mon profil Instagram, il a pris une jolie place dans mes réflexions, pour ne pas dire dans ma vie (bim, un peu d'emphase ne nuit pas !).










Comme le montre la toute première photo de cette note, j'en ai acheté trois exemplaires
- un pour MOI !
- un pour ma Mantoune, dont c'était l'anniversaire il y a peu, et à qui je vais l'envoyer très vite.
- un pour un ami très cher, dont j'ai découvert en ouvrant les première pages du livre qu'il avait déjà sa place dans ce roman, et donc... Déjà un exemplaire !
Un en "trop" donc...
Alors dans la suite logique de ce partage, le roman supplémentaire, il pourrait bien être pour toi !

Je vous propose un simili-concours pour gagner ce 3ème exemplaire du roman "Les coeurs imparfaits" de Gaëlle Pingault : 

"simili" parce que ça n'est pas un vrai concours sans contrepartie... C'est plutôt un échange-troc-concours !
Voilà le principe :
Il y a forcément, quelque part dans ta bibliothèque, un livre qui t'a ému, bouleversé, fait vibrer, bref, un chouette livre dont tu parles à tout le monde et que tu as déjà lu plein de fois.
Si tu veux recevoir mon exemplaire de "Les cœurs imparfaits", tu t'engages à m'envoyer en échange un exemplaire de ton libre préféré : livre neuf ou corné, broché ou de poche, récent ou classique du siècle dernier, qu'importe tant que tu joues le jeu du livre qui a fait BIM, PLOP, PWIZZZ dans ta vie de lecteur·trice.
  • Pour participer, tu postes ici (en indiquant ton nom ou pseudo), ou sur instagram, ou sur facebook le nom de ton livre préféré que tu es prêt à m'envoyer en guise de troc. 
  • Je prendrais en compte toutes les participations, même celles concernant les livres que j'ai déjà lus (s'il t'as touché à ce point, il mérite une relecture !).
  • Je laisse une petite semaine à tout le monde pour participer, ici ou ailleurs, et je ferai un tirage au sort parmi tous les participants dimanche 7 juin dans la soirée. 

Pas besoin de s'inscrire à ma page instagram, ni de me demander comme ami·e sur facebook si tu comptes participer sur les réseaux sociaux : je me préoccupe du nombre d'abonnés à mes pages comme de l'an 976 (ce qui est un tort, peut-être, il a du se passer des tas de choses épatantes cette année là, va savoir...).

Allez zou, on y va ?
<3

_____________________________________________________________________

Ayé c'est fait !
On a notre gagnante : c'est Arielle Coh qui a gagné, et qui va m'envoyer "le livre de ma mère" (ce qui tombe plutôt bien vu que c'est la fête des mères aujourd'hui ! ^^).
Merci à tous et à toutes, j'ai pleiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin d'idées de bouquins à lire maintenant !

jeudi 16 avril 2020

#tuto #couture #masque : le retour du fils de la vengeance II


Toujours confinée,
Toujours débordée...

J'intensifie la production de masques, avec un nouveau modèle encore plus facile à réaliser, et toujours aux normes AFNOR !

Le tutoriel est dispo en story sur Instagram et je te remets le tout ici, allez hop, hauts les cœurs ! 


← ici, les masques réalisés et les calots, je te file le lien vers le patron gratuit du calot Drek plus bas ! 




mardi 31 mars 2020

#tuto #couture #masque - Confinement suite : TU SORS PAS, OK ?!

 ... Mais tu peux sortir ta machine à coudre !



Donc, on est d'accord, la règle number one de ce confinement, c'est :

TU NE SORS PAS !
 
Sauver des vies en glandant sur son canapé, c'est un acte héroïque à la portée de tout le monde.
Profitons-en, on n'aura pas forcément d'autre occasion d'être un super-héros si facilement. 



Sauf que...
Parfois, on est obligé de sortir : parce qu'on fait un métier indispensable, ou parce qu'il faut recourir à ces personnes indispensables pour se soigner ou faire ses courses.
Et dans ce cas là, il faut : 
- se protéger, évidemment : éviter de choper cette saleté de virus couronné, c'est le but du jeu...
- protéger les autres : partez du principe que vous êtes potentiellement porteur sain → protéger les autres, c'est tout de suite un autre état d'esprit, qui permet d'ailleurs d'envisager ce confinement moins égoïstement.
Et pour se protéger, au delà des gestes barrières et de la "distanciation sociale" (je préfère parler de distanciation physique, scrogneugneu !), un truc pas mal, c'est le port du masque.