dimanche 30 novembre 2014

Knittax 2 ou le cheat en tricot [avec un tuto, ouiiiiii !]

Il y a déjà un petit moment de cela, j'ai récupéré une machine à tricoter de ma Mamoune, ma grand-mère paternelle. Je ne me souviens pas l'avoir déjà vue l'utiliser, ça date, tout ça... Mais quand il a fallu vider la maison, c'est tout naturellement que la machine à tricoter, les restes de tissus et de laine et les livres de "travaux manuels" me sont revenus. Et ça, c'est rudement chouette.
Quand je l'ai eue, j'ai ouvert la mallette, j'ai regardé un peu le schmilblick, j'ai cherché des explications, un mode d'emploi, quelque chose, mais rien... Alors je l'ai rangée, en remettant ça à plus tard.
Le plus tard, c'était il y a une dizaine de jours.
J'ai investi la table de la salle à manger (ça prend de la place cette bête-là !), j'ai tout sorti, tout observé, et j'ai commencé à chercher...

La mallette de rangement fait son âge, mais la machine, outre ses couleurs passées et
la typographie désuète de ses étiquettes, est en parfait état. C'est déjà ça.
Il y a des aiguilles, un chariot avec une molette qui se déplace sans à-coups...
Elle a du passer une cinquantaine d'années dans sa boîte, cette machine, mais alors
elle a l'air de fonctionner parfaitement. Les aiguilles bougent dans tous
les sens à chaque passage du chariot, reste à savoir comment installer la laine ! 



Il y a un deuxième élément qui a l'air de se fixer au premier, avec d'autres
aiguilles aussi, je ne vois pas bien comment tout cela s'organise...
Ouh la la, tous ces accessoires ! Mais à quoi ça peut bien servir ? 
Je teste des trucs, je mesure, le compare... Bon, c'est pas clair tout ça...
"MACHINES KNITTAX - 43, RUE ST-AUGUSTIN, PARIS-2è"
Ah ! Joie, bonheur ! Une information !
Je ne l'avais pas remarquée la première fois que je l'avais déballée, mais la bête a une étiquette !
C'est une Knittax.
Voilà un indice à explorer...

Je me lance dans la recherche d'information, et j'appelle à l'aide mes coporthos-bidouilleuses.
De liens en sites, je finis par tomber sur des vidéos en allemand, ou dans une autre langue non identifiée, enfin bref, des vidéos que je finis par écouter sans le son (pour ce que ça m'apporte). Je trouve aussi un site qui explique le fonctionnement général des machines à tricoter. Bon, ça n'est pas super adapté à mon vieux modèle, apparemment aujourd'hui les machines à tricoter sont des bêtes de compet' qui, à part choisir la laine et le modèle, font tout toutes seules. Plus cheaté, tu meurs.
Au final, je finis par comprendre la base, par faire le lien avec mes maigres connaissance en tricot "normal", et les vidéos sont suffisamment claires pour que je me lance, mais je dois en rester au tricotage simple : je tente... Un rectangle ! Soyons fous !!!


Tadaaaaah ! Victoire ! Après 1h de combat acharné face à ma tablette en mettant en pause une vidéo de 3m45 toutes les 10 secondes, j'arrive à tricoter... Ce magnifique rectangle de 20 mailles sur 10 cm environ. Splendide, non ? Mais siiiii, regarde, cette régularité, cette finesse des points ! Si j'avais voulu faire la même chose avec mes aiguilles, je n'y serais pas arrivée, et ça m'aurait pris bien plus de temps... Bon, tu vas me dire que 1h pour ça, y'a pas non plus de quoi s'extasier sur la rapidité de la bête. Mais que nenni ! J'ai juste galéré à installer la laine et à enclencher le premier rang de mailles. Après, c'est tellement facile et rapide que j'ai l'impression de vivre la vie d'un pseudo-gamer qui a acheté tout son stuff en pay-to-win face au pauvre gamer lambda qui s'est équipé à la sueur de son front et au clic de souris. Wahou. Je sens le côté obscur de la force m'envahir...
Mais bon, à part tricoter des écharpes, je ne vais pas aller bien loin. Y'a pas, faut que je trouve un mode d'emploi ! Sur internet, je déniche des pdf à télécharger contre la modique somme de 43€ (ah ah ah !), et sur e-bay y'a même un type qui vend une photocopie du mode d'emploi contre 25€ + les frais de port. Non mais ça va bien oui ? 1000 kamas et un snickers aussi, ou bien ?

De recherches en recherches en recherches, je finis par tomber sur un blog, celui de turlututu couture, qui publie en mai 2014 une note sur la Knittax, et je vois que la blogueuse a... le mode d'emploi !!! Aussitôt je lui envoie un message, et, joie, bonheur, elle me répond très rapidement, et m'indique comment télécharger le mode d'emploi de la bête.
Youhou ! Double win et salto-arrière !!!

Alors toi, oui, toi qui cherches des infos sur la Knittax, il n'est pas dit que tu seras tombé sur mon blog en vain. Heureux détenteur de cette pièce de collection des années 50, respire, et sois heureux, car voici pour toi l'info que j'ai l'impression d'avoir eu autant de mal à trouver que Lancelot le St Grall : tu peux télécharger le mode d'emploi de la Knittax ici !

Joie, bonheur, champagne et laine multicolore !
Bon le pdf est loin d'être net, mais screugneugneu je ne suis pas orthophoniste pour rien : si j'arrive à déchiffrer les écrits de mon dyspraxique-dysgraphique favori, je vais bien réussir à lire ce pdf, bon sang de bonsoir...

Et là, à lire ce document, je me rends compte que Mamoune avait le modèle de luxe : non seulement j'ai la Knittax 2 modèle Gold (ouais, carrément !) mais j'ai aussi tous les outils optionnels : le compte-tours, le dérouleur de fil, le peigne à aiguilles, et tout un tas d'autres trucs dont je ne comprends ni le nom ni l'usage, mais qui me font comprendre que face à moi, non, ça n'est pas une simple machine à tricoter, mais bien le sésame des Burdas en folie, le miracle attendu par les Phildar-fan-girls, la réponse n°42 à toutes les questions de tricotin.fr : j'ai une vraie bête de compet' moi aussi ! 
A moi le pouvoir, à moi la rapidité, à moi les pulls jacquards super-moches : je vais tricoter à donf', mouhahahahaaaaaaaaaaa !!!

Ahem.
Mais je m'emballe.
Avant de déchainer les foudres des enfers de la Knittax-2-gold modèle toutes options, faudrait voir à savoir l'utiliser en mode easy.
Pour voir ce dont je suis capable avec la bête entre les mains, il faut que je sois capable de : 
- mettre en route un tricot,
- faire des augmentations et des diminutions,
- arrêter le tricot. 

Et ça n'a l'air de rien comme ça, mais c'est pas gagné... Et comme j'ai pas vraiment envie de me lancer dans la confection d'un pull là maintenant tout de suite, je m'invente un modèle de pochette double face, pif paf, pouf, et hop, je te file le modèle tant qu'à faire, parce que c'est tout moi, ça, générosité et altruisme (et amour dans ton cœur) :

La pochette-accordéon double face :

sens du "tricotage"
------------------------------->
L'idée c'est de plier le grand rectangle en trois et en accordéon pour ménager une ouverture de chaque côté, chaque ouverture étant fermée par un rabat, qu'on peut faire en triangle, arrondi, comme on veut, et que j'ai choisi de fermer avec un bouton, mais chacun fait fait fait, c'qui lui plait plait plait : 

On commence par un rabat et on avance jusqu'à l'autre rabat : 
- monter 40 mailles et tricoter 2 rangs,
- augmenter d'une maille au début de chaque rang jusqu'à obtenir 60 mailles, 
- continuer sans augmentation ni diminution jusqu'à la hauteur voulue (un multiple de 3 pour plier en accordéon ensuite),
- diminuer d'une maille au début de chaque rang jusqu'à obtenir 40 mailles,
- tricoter 2 rangs et arrêter l'ouvrage,
- repasser à fer tiède pour que ça ne roule pas sur les bords, plier la base rectangulaire en 3 en accordéon, marquer les plis au fer, 
- faire 2 rangs de mailles serrées au crochet sur tout le tour, en prenant les 3 épaisseurs ensemble pour "coudre" le pliage, et au milieu de chaque rebord faire 5 mailles en l'air, passer 5 mailles et reprendre la bordure en mailles serrées pour faire les boutonnières.
- coudre 2 boutons, décorer comme on veut, et voilà !

Ta daaaaah !
Alors, elle est pas belle ma première vraie production à la Knittax ? Hein ?

face A
face B
 

Voilà, voilà...
Bon, ben y'a plus qu'à !
Demain j'attaque le pull à rayures ? Ou la robe à losanges ? Hm, tous ces modèles proposés en fin de mode d'emploi, tout droit sortis des années 60, ça fait rêver... Je ne sais que choisir !
Allez zou, au boulot. C'est bientôt l'anniversaire de Mamoune, et je pense qu'un tricot fait à la Knittax lui ferait bien plaisir !

7 commentaires:

  1. bonjour,

    très jolie cette pochette..j'ai la même bête de course que vous avec le logo en "or"....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que vous en êtes contente !
      Est-ce que vous avez déjà tenté les pulls jacquard ? :p

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Ma machine knittax a perdue des platines.
    Vous savez où je pourrais en trouver ?
    Je désespère
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Unknown", désolée je ne sais pas du tout où il est possible de se procurer des platines pour knittax, mais j'espère ne jamais avoir besoin de trouver cette info, parce que je trouve que dénicher le mode d'emploi a déjà été assez complexe comme ça, alors des pièces de rechange, je n'ose pas imaginer...
      A mon avis, la meilleure solution doit rester de contecter les revendeurs de machine à tricot actuellement commercialisées, pour voir si les platines peuvent correspondre.
      Bon courage, et désolée de ne pas pouvoir vous aider plus !

      Supprimer
  3. bonsoir, j'avais une platine cassée au milieu, j'en ai démonté une en fin de rang et j'ai remplacé celle du milieu. ça n'est pas très facile, mais c'est possible avec de la patience et un peu de minutie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette info Zoé !
      Si un jour j'ai le même souci, je ne manquerai pas de venir vous demander conseil (oui, voilà, faut pas être sympa que internet :p ).

      Supprimer
  4. J'ai la même dont je me suis bien servi pour faire des chaussettes et socquettes. J'ai fait aussi les" trucs "en jersey dont je ne voyais pas l'intérêt de faire à la main. J'ai la notice y compris pour faire les côtes. Pour les pièces détachées vous pouvez trouver, pour une bouchée de pain, un modèle hors d'âge sur une brocante .P.S. Sous les platines les peluches de laine s'accumulent et forment un petit matelas de feutre. En soulevant la platine et à l'aide d'un objet fin et pointu il est possible de faire glisser ce petit amas car il soulève légèrement la platine qui ne se trouve plus dans l’alignement et risque de casser.

    RépondreSupprimer

Commentaires, remarques, critiques : lach T comz.